28 novembre 2006

"Je prends la vie comme elle vient"

Les jeunes professionnels semblent heureux. Délaissant les actions syndicales et les manifestations de solidarité contre l’employeur ou la société, ils multiplient les actions collectives ludiques où ils partagent des moments de plaisir, de détente. Ils ont appris à créer le bonheur de l’instant, à se donner du plaisir. C’est une vraie richesse individuelle et collective. À l’évidence, ils ont renoncé à chercher compulsivement des solutions. Ils sont prêts à chaque instant, à faire autre chose autrement.
Posté par Miekellee à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]